Bienvenue sur le site officiel
de l'Office de Tourisme
de Villedieu Intercom

 

#VilledieuTourisme

 
 

Le charme britannique au large de la Normandie

Cap sur les îles anglo-normandes !

Les îles anglo-normandes : le charme britannique au large de la Normandie


On a tendance à oublier que nos voisins britanniques ne sont pas si lointains de la Normandie ! En effet, situées à 1h20 en bateau de la Manche, les îles anglo-normandes peuvent se visiter toute l’année. Si elles sont proches de la France, ne vous méprenez pas pour autant : vous êtes bien sur des terres britanniques. On aime s’y rendre pour leur charme unique, leur touche britannique dans un air bien normand. Sur chaque île, on retrouve d’ailleurs des clins d’œil à leur passé français : des noms de rues à la résonnance française comme « Les Mielles » ou « Rue du Crocquet », une langue locale dérivée du patois normand (le Jersiais) … Pas de doute, ces îles ne se retrouvent nulle part ailleurs ! Focus sur ces destinations exotiques aux portes de la Manche.



Jersey, l’île aux fleurs

C’est la plus grande des îles anglo-normandes ! On la surnomme l’île aux fleurs pour sa variété de paysages, qui sont parsemés de diverses fleurs à partir du printemps. Ses nombreux sentiers vous offrent des randonnées bien colorées ! Il existe d’ailleurs des voies vertes et/ou partagées spécialement pour les cyclistes et randonneurs. Un véritable paradis pour les passionnés. Jersey, c’est aussi de nombreux petits villages de caractères : Saint-Hélier, la capitale, au style victorien ; Gorey et son château ; Saint-Aubin, le village de pêcheurs… Et bien d’autres. De paroisse en paroisse (car oui, les régions de l’île sont nommées ainsi), Jersey montre d’elle bien des facettes. Les inconditionnels du shopping trouveront leur bonheur sur Queen Street et King Street à Saint-Hélier, tandis que les amateurs de surf préféreront la grande plage de Saint-Ouen et ses vagues !
 
A ne pas manquer : Le musée d’histoire de Jersey, pour mieux comprendre l’histoire de l’île. Découvrez les deux châteaux forts de l’île, Elizabeth’s Castle et Mont Orgueil. Pour un panorama à couper le souffle, direction la pointe de la Corbière et son phare iconique, à deux pas de Saint-Brelade’s Bay. Les amateurs de gastronomie pourront découvrir le Black Butter et des spiritueux dérivés de la pomme à La Mare Wine Estate, tandis que les férus d’histoire en sauront davantage sur le rôle de Jersey durant la Seconde Guerre mondiale dans ses tunnels réorganisés en musée. Pour bien profiter de l’île, empruntez le bus pour faire un tour guidé : ils vous mèneront vers tous les incontournables !

Les spécialités du coin : Le black butter, les fudges, les pommes de terre « Jersey Royals », le homard de Jersey, les produits laitiers des vaches Jersiaises, les merveilles.

Pratique : Traversées depuis Granville et Barneville-Carteret. Prévoir de 1h05 à 1h25 de trajet. Possibilité de se rendre à Sercq et Guernesey depuis la capitale. Renseignements auprès de l’Office de tourisme de Jersey. Cartes disponibles à l’accueil de l’Office de tourisme de Villedieu Intercom.



Guernesey, l’île de Victor Hugo

Cette île verte est connue notamment pour l’un de ces habitants, qui n’est qu’autre que Victor Hugo ! Après s’être opposé au régime de Napoléon III, Victor Hugo s’exile vers l’étranger : Bruxelles, Jersey… Puis Guernesey en 1855, qui deviendra l’une de ses plus grandes inspirations. C’est depuis sa maison Hauteville House, située sur les hauteurs de Saint-Peter-Port, la capitale, qu’il écrira quelques-uns de ses chefs-d’œuvre : Les Contemplations, Les Misérables, L’Homme qui rit… Il contera même le quotidien des marins guernesiais dans l’ouvrage Les Travailleurs de la Mer. Hauteville House est désormais l’un des sites incontournables de l’île, où l’on comprend toute l’admiration de l’auteur pour l’île depuis son Look-at. Île de caractère, Guernesey vous réserve de nombreux trésors naturels à découvrir au fil de ses 160km de côtes tantôt rustiques, tantôt sableuses. On aime se perdre entre ses criques, ses remparts, ses fortifications de la Seconde Guerre mondiale… Car Guernesey, en plus de sa nature luxuriante, est chargée d’histoire.

A ne pas rater : La visite guidée de Hauteville House, la maison de Victor Hugo. Pour mieux comprendre l’auteur, vous pouvez suivre un itinéraire menant à ses recoins favoris sur l’île. Pour parcourir l’ensemble de l’île plus facilement, pensez aux tours en bus ! Découvrez l’histoire de Guernesey au cours de la visite du Château Cornet ou de La Valette Underground Museum, ainsi que des monuments insolites comme Little Chapel. De nombreuses plages sauront vous émerveiller par leur beauté naturelle, sans oublie le petit îlot de Lihou Island à l’ouest de l’île, l’une de ses réserves naturelles.

Les spécialités du coin : le Guernsey Bean Jar, la gâche mêlée 

Pratique : Traversées avec Manche Iles Express depuis les ports de Granville, Diélette et Barneville-Carteret. Prévoir entre 1h10 et 2h30 de trajet en fonction du port de départ. Possibilité de se rendre à Sercq et Herm depuis la capitale. Renseignements auprès de l’Office de tourisme de Guernesey. Brochures et cartes touristiques disponibles à l’accueil de l’Office de tourisme de Villedieu Intercom.



Herm, l’île paradisiaque

Il s’agit de la plus petite des îles : elle mesure 1km et demi de long sur un demi de large. Et pourtant, elle a tant à offrir ! A Herm, pas de voiture ni de vélo, il vous faudra user de vos jambes pour la parcourir. Cela lui donne un air sauvage, préservé… Comme un air de paradis. Ses côtes de sables blancs la rendent idyllique, on peut même tomber sur des petites plages isolées loin de tout. Parfait pour profiter d’un retour à la nature en toute sérénité.

Pratique : les traversées se font en bateau depuis Saint-Peter-Port à Guernesey. Plusieurs rotations se font dans la journée, on peut donc facilement y passer quelques heures pour une excursion. 



Sercq, l’île féodale

Le saviez-vous ? L’île de Sercq est dirigée par un seigneur ! Elle dépend néanmoins du Bailli de Guernesey. Votre excursion à Sercq s’apparentera à un bond dans le temps : ici pas de voitures ni de route goudronnée, place aux transports plus tranquilles. On se déplace à vélo, à pied, à cheval… Voire en tracteur pour le médecin de l’île. Les amateurs de randonnée pédestre ou à vélo seront en joie, puisque de nombreux sentiers existent pour parcourir l’île. Il est d’ailleurs possible de louer des vélos sur place pour bien en profiter, ou de faire un tour en calèche tirée par des chevaux. Autre détail, il n’y a pas de lampadaires sur l’île ! Cela permet d’avoir une belle vue sur le ciel étoilé à la tombée de la nuit, au plus grand bonheur des amateurs d’astronomie.


A ne pas rater
: Baladez-vous le long de la Coupée, cette route à la vue panoramique qui relie le nord et le sud de l’île ; et arrêtez-vous à la Sablonnerie à l’heure du tea time ! Pour découvrir le bourg, promenez-vous à bord des calèches tirées par des chevaux. Plus au nord, faites une halte dans les jardins de la Seigneurie avant d’admirer la vue de la plage de Port de Moulin depuis la fenêtre de roches. Le musée de Sercq vous en dira plus sur son histoire atypique. Enfin, pour les amateurs de nature, profitez d’une excursion ornithologique à la découverte des Macareux.

Pratique : Traversées avec la compagnie Manche Iles Express, au départ de Granville et Barneville-Carteret. Prévoir 1h10 depuis Jersey. Renseignements auprès de l’Office de tourisme de Sercq.


 
Aurigny, l’île sauvage

Située au large du Cotentin, Aurigny est certainement l’île la plus sauvage de toutes. A votre arrivée, la quiétude des lieux et ses paysages verdoyants vous frapperont en l’espace d’un instant ! Et pourtant, durant la Seconde Guerre mondiale, Aurigny fût occupée par les troupes nazies puis transformée en camp de concentration. Aujourd’hui, l’île a retrouvé sa sérénité et accueille les plus grands passionnés d’ornithologie. En effet, Aurigny abrite de nombreuses espèces d’oiseaux marins : macareux, fous de Bassan, Cormorans… Autre aspect propre à l’île : c’est l’unique destination anglo-normande qui dispose d’un train ! Originellement installée en 1854 et utilisée par l’armée allemande durant l’Occupation, il s’agit désormais du meilleur moyen pour découvrir l’île. Attention, il circule uniquement le dimanche de mai à septembre, et le samedi en juillet & août.

A ne pas manquer : Baladez-vous dans les rues pavées de Sainte-Anne, la capitale de l’île. En plus de son charme britannique typique, vous y trouverez le musée d’Aurigny, où l’histoire de l’île vous est contée. Pour les amateurs de nature, rendez-vous au bureau de Alderney Wildlife Trust pour une excursion organisée à la découverte de la faune et flore de l’île, ou bien simplement en autonomie sur les nombreux sentiers fleuris. Ils vous mèneront d’ailleurs vers de nombreux monuments à découvrir : des bunkers du Mur de l’Atlantique, des forts datant de l’époque romane… Pour une visite atypique, empruntez le train touristique ! Il s’agit d’ailleurs d’anciennes rames du métro londonien.
 
Pratique : Traversée avec la compagnie Manche Iles Express depuis le port de Diélette. Prévoir environ 1h de trajet. Renseignements auprès de l’Office de tourisme d’Aurigny.



Infos pratiques

Depuis octobre 2021, le passeport est obligatoire pour entrer au Royaume-Uni, il en va donc de même pour se rendre sur les îles anglo-normandes. Ainsi, majeurs comme mineurs devront justifier d’un passeport en cours de validité. Seule exception pour les groupes scolaires, qui peuvent s’y rendre avec leur carte d’identité en cours de validité. Pensez également à vérifier l’évolution des conditions sanitaires avant votre départ.

Les traversées peuvent se faire avec deux compagnies maritimes : Manche Iles Express et Condor Ferries. Manche Iles Express effectue des rotations vers Jersey, Sercq, Aurigny et Guernesey depuis Granville, Barneville-Carteret et Diélette. Les réservations peuvent se faire en ligne, ou à l’office de tourisme. Quant à Condor Ferries, les départs se font depuis Saint-Malo et Cherbourg. A noter que Manche Iles express est la seule à proposer des traversées vers Aurigny !
Imprimer la fiche

Retour à la liste

Nos 5 lieux pour trouver le cadeau parfait

A l'approche de la fête des mères et des pères, on vous laisse nos bons plans !

Où trouver le cadeau idéal pour maman et papa ?


C’est bientôt la fête des parents ! Le dimanche 29 mai pour maman, le dimanche 19 juin pour papa… Alors pourquoi ne pas miser sur l’artisanat d’art ? On vous laisse nos lieux phares pour leur offrir un cadeau unique, qui plaira à coup sûr !



Au Quartier des Métiers d’Art

S’il y a un endroit où vous devriez trouver des cadeaux uniques, c’est bien dans le quartier des métiers d’art ! Situé dans la rue Carnot à Villedieu-les-Poêles, une dizaine d’ateliers-boutiques vous y attendent : horlogerie, tapisserie d’ameublement, orfèvre-bijoutier, vitrailliste, encadrement d’art, plumasserie, maroquinerie… Pensez à faire un petit détour par la Place des Chevaliers de Malte, avec sa galerie d’art et la Poterie de Villedieu, ainsi que par la Place du Pussoir Fidèle avec l’atelier aytpique de la céramiste Pot’Ethique.





A la Maison de la Dentellière

Saviez-vous qu’on fabrique de la dentelle à Villedieu ? Vous trouverez quelques pièces et notamment des bijoux fabriqués par les mains des dentellières du Musée de la Poeslerie & Maison de la Dentellière, dans leur espace boutique. Bracelet, collier… ou autre commande sur-mesure sont possibles !





Chez Art Galerie

Amateurs de peintures, cette galerie est faite pour vous ! Natalie vous présente ses œuvres, inspirées de la Normandie ou d’ailleurs. Aquarelles, huiles sur toile, pastels… et bien d’autres vous-y attendent. En juin, vous pourrez profiter d’une réduction de -10% sur présentation du guide touristique 2022 en version papier.





Dans la Vitrine des Métiers d’Art

Les locaux de l’Office de tourisme abritent un espace unique : la vitrine des métiers d’art. Des expositions-ventes d’artisanat d’art s’y déroulent toute l’année. Les œuvres d’une quinzaine d’artisans d’art français sont présentées en fonction d’une thématique précise, et sont mises à la vente. En ce moment, découvrez « métal » et ses 15 artisans d’art aux créations métalliques jusqu’au 31 mai, puis « Souvenirs d’enfance » à partir du 15 juin.





Chez les entreprises du patrimoine vivant

Et pourquoi pas un cadeau à la dimension Made in France bien marquée ? Les entreprises du patrimoine vivant en fabriquent ! Les amateurs de cuisine sauront trouver leur bonheur dans le showroom de Mauviel 1830 ou à l’Atelier du cuivre. Et pourquoi pas une cloche Cornille-Havard, ou une marinière Saint-James ?
 




Et pour les amateurs d’expériences, il existe encore plus d’alternatives :
soigneur d’un jour au Zoo de Champrépus, un repas inoubliable dans l’un de vos restaurants favoris, un vol en ULM dans la Baie du Mont Saint-Michel, un séjour vers les îles Chausey ou les îles anglo-normandes… Ou même un billet pour un festival. Sans oublier les commerces locaux qui regorgent d’autres trésors !
 
Imprimer la fiche

Retour à la liste

Mettez des couleurs dans votre visite...

Partez à la découverte des parcs et jardins du coin !

Mettez des couleurs dans votre visite : découvrez les parcs et jardins !


Avec la belle saison, on a envie de beau temps, de couleurs… Et si on visitait les parcs et jardins du coin ? Les mois de mai et juin sont les plus propices pour profiter pleinement des différentes fleurs et végétaux. Qu’ils soient publics ou privés, venez découvrir à Villedieu-les-Poêles et ses alentours des plantes aux multiples senteurs ! On vous laisse les plus beaux lieux à ne manquer sous aucun prétexte.




Le jardin public de Villedieu-les-Poêles

Situé sur les hauteurs de la ville, à deux pas de la vue bucolique sur les lavoirs sourdins, le jardin public vous réserve de belles surprises. Jonquilles, pensées et divers arbustes colorent cet espace bien connu des habitants. Pour les plus petits, vous retrouverez une aire de jeux pour les occuper quelques instants. Pour les amateurs de lecture, une cabane aux livres est à disposition pour bouquiner et profiter pleinement de ce lieu plein de verdure !

-----------------

Pratique


Adresse : Rue Jean Gasté, Villedieu-les-Poêles
Horaires : Ouvert tous les jours, 7j/7
Tarif : Gratuit





Un jardin atypique à la Ferme du Refuge

Installés à Fontenermont, Gaëlle et Sylvain vous accueillent sur leur exploitation pour visiter leur jardin. Ils cultivent des légumes avec des pratiques douces en respect avec la nature en utilisant la méthode de permaculture. Plusieurs variétés de petits fruits et légumes poussent dans leurs jardins, et n’attendent qu’à être dégustés ! Venez découvrir cet espace verdoyant unique, vous terminerez même la visite par une dégustation des produits, voire un déjeuner en rez-de-jardin si le cœur vous en dit.

-----------------

Pratique

Prochaines visites : samedi 21 mai, jeudi 26 mai et samedi 4 juin
Réservation obligatoire : lafermedurefuge@outlook.fr
Consultez le planning complet





Ambiance sauvage à la Zone humide du Mocquart

Cet espace sensible abrite bien un écosystème riche entre ses feuillages ! Il s’agit ici d’une zone naturelle où le fauchage tardif favorise le développement de la biodiversité. Un véritable poumon vert en plein cœur de ville, où l’on aime se ressourcer paisiblement en pleine nature. Vous pourrez y découvrir de nombreux végétaux, ainsi que quelques fleurs de saison. Elle est d’ailleurs située sur les hauteurs de la ville, on peut donc profiter d’un joli panorama en prime !

-----------------

Pratique

Adresse : Rue Robert Schumann, direction Granville à Villedieu-les-Poêles
Horaires : Ouvert 7j/7, 24h/24
Tarif : Gratuit





Mêlez fleurs et salon de thé au Jardin du Cassel

Martine et Thierry vous accueillent dans leur jardin privé, situé à deux pas du Mont Saint-Michel. Vous pourrez découvrir plusieurs espaces de verdures : gloriette, couloir d’eau, jardin blanc, mixed border, jardin des cinq sens… Le petit plus : une boutique de décorations pour jardin se trouve sur place, ainsi qu’un salon de thé. Parfait pour les amateurs ayant la main verte, ou pour savourer la sérénité du lieu à l’heure du goûter !

-----------------

Pratique

Ouverture jusqu’à mi-septembre : Mercredi au samedi de 14h à 18h30. Dimanches 22 mai, 5 juin, 19 juin, 10 juillet et 11 septembre de 14h à 18h30. Journée spéciale « Le Jardin en Fête » le lundi 6 juin de 10h à 18h30.
Tarifs : 4€ par personne, visite libre. Gratuit -18 ans.
Infos : 06.48.46.05.45 - martinesauve50@laposte.net - Site web
Imprimer la fiche

Retour à la liste

Les Pluies de Juillet : c'est confirmé !

La 5e édition aura lieu à Le Tanu, du 1er au 3 juillet 2022

Les Pluies de Juillet : c’est confirmé

Le festival éco-citoyen revient pour sa 5ème édition ! Pour ce prochain volet, les festivités se dérouleront du vendredi 1er juillet au dimanche 3 juillet. Petit changement pour cette année, le lieu se délocalise vers Le Tanu, une commune située à 8km de Villedieu-les-Poêles.

A retrouver cette année : concerts de musique actuelle, conférences, ateliers, balades-concerts, animations… La programmation n’est pas encore dévoilée, restez connectés !

Plus d’infosImprimer la fiche

Retour à la liste

On a testé pour vous...

... Les balades à cheval avec le Centre équestre de La Chapelle-Cécelin ! Découvrez notre retour d'expérience.

On a testé pour vous…
Une balade à cheval au coeur du bocage

Avec l'arrivée du printemps, on irait bien prendre une bonne bouffée d'air frais... Alors pourquoi pas à cheval ? C'est un bon moyen de compiler balades, paysages normands et nature. Tous en selle au Centre équestre de La Chapelle-Cécelin !











L'arrivée au centre équestre...


Situé à 10 minutes de Villedieu-les-Poêles en plein cœur du bocage, vous ne pouvez pas le manquer : le Centre équestre de La Chapelle-Cécelin. La signalétique vous y mène dès l’entrée du village, il suffit de suivre les panneaux oranges.

Caroline Desmottes, cavalière depuis plus de trente ans, vous accueille toute l’année pour diverses activités et disciplines équestres : cours de perfectionnement collectifs ou particuliers, stages pratiques, balades ou initiations ; saut d’obstacles, dressage, endurance, pony-games… Pour tous les goûts comme pour tous les niveaux : tout est possible !

 






Tout commence dès le pansage...


Le cadre est idyllique tant pour les chevaux que pour les cavaliers en herbe en quête de sérénité. D’ailleurs, la cavalerie profite chaque jour de ces paysages verdoyants et pour cause : tous les poneys vivent principalement au pré et en troupeau. Un mode de vie qui se rapproche de l’état naturel du cheval, tout en respectant ses besoins physiologiques. Ces efforts ont d’ailleurs été récompensés récemment puisque le centre équestre est labellisé « bien-être animal » depuis la fin 2021. Pour une remise en selle en douceur, on a décidé d’opter pour une balade d’une heure. Après tout, comment ne pas résister à cette vue imprenable sur le bocage, que l’on admire dès l’entrée du village ? Caroline s’assure du niveau du cavalier, échange avec nous sur notre expérience à cheval. D’emblée, on est à l’aise ! Et elle nous présente bien sûr notre compagnon du jour : ce sera Ardara, une ponette grise de race Connemara. Après un pansage et des soins d’une demi-heure, place au harnachement : tapis de selle, selle, sanglage, filet… Il ne manque plus que notre équipement soit une bombe et des bottes ; et nous voilà partis.



Tous en selle !


Au pas, tous en file indienne, Caroline nous mène vers cette première vue du bocage, nous menant ensuite sur un petit sentier. Les cavaliers du club aiment s’y aventurer pour son calme et sa proximité. Le petit plus : il permet de faire une boucle équestre d’environ une heure. Idéal pour une sortie quotidienne donc ! Mais il est également possible de se rendre vers d’autres paysages plus bucoliques, variant ainsi le temps de balade : le bois de Saint-Martin-le-Bouillant et sa petite rivière, le tour de Boisyvon… ou même une virée à la plage, lors des sorties extérieures organisées pendant l’année. Après quelques foulées de trot, on enchaîne un galop sur un chemin insolite. En effet, sur notre droite se trouve une curiosité locale : l’hippodrome de Bourigny. Il est encore en activité, bien qu’il n’accueille qu’une course par an qui attire bien des passionnés. La filière équine est donc bien affirmée à La Chapelle-Cécelin ! La balade se termine sur quelques dernières foulées de trot en bord de route de campagne. Et ne vous fiez pas aux apparences, la balade n’est pas de tout repos ! On sent déjà que nos muscles ont bien travaillé, et notre Ardara a eu bien chaud aussi…






Retour au club,
une caresse à nos chevaux avant de mettre pieds à terre. Place aux soins et au rangement de l’équipement. Quelques brosses et hop, direction le pansage pour bouchonner notre poney… Outre le nettoyage, le pansage nous permet finalement de profiter d’un moment de calme et de complicité avec le cheval. Et Ardara n’a pas l’air de détester cela, bien au contraire. Elle s’endormirait presque entre deux gratouilles… Mais bon, l’appel de la carotte à sonner, cela réveille les troupes !


On équipe ensuite nos chevaux d’un licol pour les mener chacun à leur pré. On profite de ce moment pour échanger entre cavaliers sur la balade, son ressenti, si l’on apprécie le lien avec notre équipier du jour. Un dernier au revoir et on laisse nos poneys repartir dans leur prairie, rejoignant leurs copains restés à la maison… Avant de revenir peut-être pour une prochaine séance ? Car une chose est sûre, une fois à terre, une seule envie règne : remonter de nouveau sur le dos d’un cheval.





 



Pratique

Centre équestre de La Chapelle-Cécelin - 12 rue Albert Haupais 50800 La Chapelle-Cécelin
Contact : +33 06 08 55 70 47 - caroline.desmottes@orange.fr
Stages et cours de perfectionnement ou d'initiation, toutes disciplines. Randonnées, balades... 
Imprimer la fiche

Retour à la liste

Tenez-vous prêts pour les Papillons de Nuit !

20e édition du festival, du 3 au 5 juin 2022

Tenez-vous prêts pour les Papillons de Nuit !


Le célèbre festival de musiques actuelles revient à Saint-Laurent-de-Cuves dans quelques jours pour fêter sa 20ème édition ! On fait un point avec vous sur les infos pratiques, pour profiter pleinement de cet anniversaire :

 
Petit point sur la billetterie…

A l’heure actuelle, les billets pour le vendredi 3 juin et les pass combinés 2 jours et 3 jours sont épuisés. Seuls les billets pour le samedi 4 et dimanche 5 juin sont disponibles.

Pour réserver, vous pouvez acheter vos billets en ligne, ou bien vous rendre dans l’un des points de vente du festival… dont l’Office de tourisme fait partie ! A noter que 1€ de commission par billet est ajouté sur les points de vente. Seuls les points de vente peuvent accepter les paiements avec les dispositifs Spot 50 et Atout Normandie, à utiliser avant le 30 juin.


Comment faire pour s’y rendre ?
  • En voiture : Via l’A84 depuis Caen (sortie n°38) ou Rennes (sortie n°36), comptez 1h ; 1h30 depuis Cherbourg, 2h depuis Le Mans, Nantes et Rouen ; et 3h depuis Paris et Brest. Suivez ensuite la direction de Brécey, un fléchage est mis en place pour vous mener jusqu’au festival. Pensez à covoiturer !
  • En train : Deux possibilités : s’arrêter à Villedieu-les-Poêles ou à Avranches ! Vous pouvez d’ailleurs profiter d’une offre grâce au Pass Normandie Découverte.
  • En bus : Si vous voyagez en bus, profitez de 10€ de réduction pour venir au festival avec le code PAPILLONSDENUIT2022 (valable du 2 au 6 juin pour un premier achat) via Kombo.


Et pour me déplacer ?

Les organisateurs ont pensé à tout ! Des navettes gratuites effectuent des allers et retours depuis Avranches, Villedieu-les-Poêles, Mortain, Saint-Hilaire-du-Harcouët et Brécey. >> Consultez les horaires


Et une fois sur place ?

En premier lieu : n’oubliez pas de prendre vos billets ! Ils seront contrôlés à l’entrée du festival. Un bracelet sera délivré, avec une puce « SouPap’s ». Cette dernière sera votre alliée pour vos extras à payer sur place (boissons, repas, merchandising…). Il faut simplement penser à créditer la puce avant d’arriver au festival.

Niveau restauration, il y en a pour tous les goûts : galette, le fameux sandwich-saucisse, le bar à tripes… mais aussi des plats végétariens. Le tout avec des produits locaux !

Et pour ne pas manquer vos artistes préférés, pensez à consulter la grille horaire. Sans oublier le championnat de Normandie de la Coupe Mulet le samedi à 14h… Alors, à vos mulets ! ;)
 


Pratique

Festival Papillons de Nuit, du 3 au 5 juin 2022 à Saint-Laurent-de-Cuves
Site web et billetterie en ligne
Programmation complète


Imprimer la fiche

Retour à la liste

Le Métal à l'honneur

Découvrez notre nouvelle exposition-vente dans la Vitrine des Métiers d'Art, jusqu'au 31 mai 2022

 Le Métal est à l'honneur à l’Office de tourisme

Jusqu’au 31 mai 2022, découvrez les créations contemporaines de 16 artisans d’art français.

Décoration, bijoux, luminaires, sculptures, ameublement, accessoires… Tous ont reçu un seul mot d’ordre commun : le Métal. Un thème qui prend finalement place de façon évidente dans la cité du cuivre !

Avec : Aert-fil, CW Créatif, la Demoiselle Gridou, Flavie Luminariste, Fer Art Forge, FierAlur, Colorant 14, Car’O Folies, Anica, Julien Pitaud, Nature Métal, Mobiles et Zinc, Cédric Vannier, Eco Art 36.

--------------------------------

Pratique : Entrée libre du 14 février au 31 mai 2022. Visible selon les horaires de l’Office de tourisme : du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30.
Ouvertures exceptionnelles : Lundi 18 avril, jeudi 26 mai.
 
Imprimer la fiche

Retour à la liste

Guide touristique 2022 

         

L'Agenda (mai-juin) 

         



 

En images