Bienvenue sur le site officiel
de l'Office de Tourisme
de Villedieu Intercom

 

#VilledieuTourisme

 
 

Le charme britannique au large de la Normandie

Cap sur les îles anglo-normandes !

Les îles anglo-normandes : le charme britannique au large de la Normandie


On a tendance à oublier que nos voisins britanniques ne sont pas si lointains de la Normandie ! En effet, situées à 1h20 en bateau de la Manche, les îles anglo-normandes peuvent se visiter toute l’année. Si elles sont proches de la France, ne vous méprenez pas pour autant : vous êtes bien sur des terres britanniques. On aime s’y rendre pour leur charme unique, leur touche britannique dans un air bien normand. Sur chaque île, on retrouve d’ailleurs des clins d’œil à leur passé français : des noms de rues à la résonnance française comme « Les Mielles » ou « Rue du Crocquet », une langue locale dérivée du patois normand (le Jersiais) … Pas de doute, ces îles ne se retrouvent nulle part ailleurs ! Focus sur ces destinations exotiques aux portes de la Manche.



Jersey, l’île aux fleurs

C’est la plus grande des îles anglo-normandes ! On la surnomme l’île aux fleurs pour sa variété de paysages, qui sont parsemés de diverses fleurs à partir du printemps. Ses nombreux sentiers vous offrent des randonnées bien colorées ! Il existe d’ailleurs des voies vertes et/ou partagées spécialement pour les cyclistes et randonneurs. Un véritable paradis pour les passionnés. Jersey, c’est aussi de nombreux petits villages de caractères : Saint-Hélier, la capitale, au style victorien ; Gorey et son château ; Saint-Aubin, le village de pêcheurs… Et bien d’autres. De paroisse en paroisse (car oui, les régions de l’île sont nommées ainsi), Jersey montre d’elle bien des facettes. Les inconditionnels du shopping trouveront leur bonheur sur Queen Street et King Street à Saint-Hélier, tandis que les amateurs de surf préféreront la grande plage de Saint-Ouen et ses vagues !
 
A ne pas manquer : Le musée d’histoire de Jersey, pour mieux comprendre l’histoire de l’île. Découvrez les deux châteaux forts de l’île, Elizabeth’s Castle et Mont Orgueil. Pour un panorama à couper le souffle, direction la pointe de la Corbière et son phare iconique, à deux pas de Saint-Brelade’s Bay. Les amateurs de gastronomie pourront découvrir le Black Butter et des spiritueux dérivés de la pomme à La Mare Wine Estate, tandis que les férus d’histoire en sauront davantage sur le rôle de Jersey durant la Seconde Guerre mondiale dans ses tunnels réorganisés en musée. Pour bien profiter de l’île, empruntez le bus pour faire un tour guidé : ils vous mèneront vers tous les incontournables !

Les spécialités du coin : Le black butter, les fudges, les pommes de terre « Jersey Royals », le homard de Jersey, les produits laitiers des vaches Jersiaises, les merveilles.

Pratique : Traversées depuis Granville et Barneville-Carteret. Prévoir de 1h05 à 1h25 de trajet. Possibilité de se rendre à Sercq et Guernesey depuis la capitale. Renseignements auprès de l’Office de tourisme de Jersey. Cartes disponibles à l’accueil de l’Office de tourisme de Villedieu Intercom.



Guernesey, l’île de Victor Hugo

Cette île verte est connue notamment pour l’un de ces habitants, qui n’est qu’autre que Victor Hugo ! Après s’être opposé au régime de Napoléon III, Victor Hugo s’exile vers l’étranger : Bruxelles, Jersey… Puis Guernesey en 1855, qui deviendra l’une de ses plus grandes inspirations. C’est depuis sa maison Hauteville House, située sur les hauteurs de Saint-Peter-Port, la capitale, qu’il écrira quelques-uns de ses chefs-d’œuvre : Les Contemplations, Les Misérables, L’Homme qui rit… Il contera même le quotidien des marins guernesiais dans l’ouvrage Les Travailleurs de la Mer. Hauteville House est désormais l’un des sites incontournables de l’île, où l’on comprend toute l’admiration de l’auteur pour l’île depuis son Look-at. Île de caractère, Guernesey vous réserve de nombreux trésors naturels à découvrir au fil de ses 160km de côtes tantôt rustiques, tantôt sableuses. On aime se perdre entre ses criques, ses remparts, ses fortifications de la Seconde Guerre mondiale… Car Guernesey, en plus de sa nature luxuriante, est chargée d’histoire.

A ne pas rater : La visite guidée de Hauteville House, la maison de Victor Hugo. Pour mieux comprendre l’auteur, vous pouvez suivre un itinéraire menant à ses recoins favoris sur l’île. Pour parcourir l’ensemble de l’île plus facilement, pensez aux tours en bus ! Découvrez l’histoire de Guernesey au cours de la visite du Château Cornet ou de La Valette Underground Museum, ainsi que des monuments insolites comme Little Chapel. De nombreuses plages sauront vous émerveiller par leur beauté naturelle, sans oublier le petit îlot de Lihou Island à l’ouest de l’île, l’une de ses réserves naturelles.

Les spécialités du coin : le Guernsey Bean Jar, la gâche mêlée 

Pratique : Traversées avec Manche Iles Express depuis les ports de Granville, Diélette et Barneville-Carteret. Prévoir entre 1h10 et 2h30 de trajet en fonction du port de départ. Possibilité de se rendre à Sercq et Herm depuis la capitale. Renseignements auprès de l’Office de tourisme de Guernesey. Brochures et cartes touristiques disponibles à l’accueil de l’Office de tourisme de Villedieu Intercom.



Herm, l’île paradisiaque

Il s’agit de la plus petite des îles : elle mesure 1km et demi de long sur un demi de large. Et pourtant, elle a tant à offrir ! A Herm, pas de voiture ni de vélo, il vous faudra user de vos jambes pour la parcourir. Cela lui donne un air sauvage, préservé… Comme un air de paradis. Ses côtes de sables blancs la rendent idyllique, on peut même tomber sur des petites plages isolées loin de tout. Parfait pour profiter d’un retour à la nature en toute sérénité.

Pratique : les traversées se font en bateau depuis Saint-Peter-Port à Guernesey. Plusieurs rotations se font dans la journée, on peut donc facilement y passer quelques heures pour une excursion. 



Sercq, l’île féodale

Le saviez-vous ? L’île de Sercq est dirigée par un seigneur ! Elle dépend néanmoins du Bailli de Guernesey. Votre excursion à Sercq s’apparentera à un bond dans le temps : ici pas de voitures ni de route goudronnée, place aux transports plus tranquilles. On se déplace à vélo, à pied, à cheval… Voire en tracteur pour le médecin de l’île. Les amateurs de randonnée pédestre ou à vélo seront en joie, puisque de nombreux sentiers existent pour parcourir l’île. Il est d’ailleurs possible de louer des vélos sur place pour bien en profiter, ou de faire un tour en calèche tirée par des chevaux. Autre détail, il n’y a pas de lampadaires sur l’île ! Cela permet d’avoir une belle vue sur le ciel étoilé à la tombée de la nuit, au plus grand bonheur des amateurs d’astronomie.


A ne pas rater
: Baladez-vous le long de la Coupée, cette route à la vue panoramique qui relie le nord et le sud de l’île ; et arrêtez-vous à la Sablonnerie à l’heure du tea time ! Pour découvrir le bourg, promenez-vous à bord des calèches tirées par des chevaux. Plus au nord, faites une halte dans les jardins de la Seigneurie avant d’admirer la vue de la plage de Port de Moulin depuis la fenêtre de roches. Le musée de Sercq vous en dira plus sur son histoire atypique. Enfin, pour les amateurs de nature, profitez d’une excursion ornithologique à la découverte des Macareux.

Pratique : Traversées avec la compagnie Manche Iles Express, au départ de Granville et Barneville-Carteret. Prévoir 1h10 depuis Jersey. Renseignements auprès de l’Office de tourisme de Sercq.


 
Aurigny, l’île sauvage

Située au large du Cotentin, Aurigny est certainement l’île la plus sauvage de toutes. A votre arrivée, la quiétude des lieux et ses paysages verdoyants vous frapperont en l’espace d’un instant ! Et pourtant, durant la Seconde Guerre mondiale, Aurigny fût occupée par les troupes nazies puis transformée en camp de concentration. Aujourd’hui, l’île a retrouvé sa sérénité et accueille les plus grands passionnés d’ornithologie. En effet, Aurigny abrite de nombreuses espèces d’oiseaux marins : macareux, fous de Bassan, Cormorans… Autre aspect propre à l’île : c’est l’unique destination anglo-normande qui dispose d’un train ! Originellement installée en 1854 et utilisée par l’armée allemande durant l’Occupation, il s’agit désormais du meilleur moyen pour découvrir l’île. Attention, il circule uniquement le dimanche de mai à septembre, et le samedi en juillet & août.

A ne pas manquer : Baladez-vous dans les rues pavées de Sainte-Anne, la capitale de l’île. En plus de son charme britannique typique, vous y trouverez le musée d’Aurigny, où l’histoire de l’île vous est contée. Pour les amateurs de nature, rendez-vous au bureau de Alderney Wildlife Trust pour une excursion organisée à la découverte de la faune et flore de l’île, ou bien simplement en autonomie sur les nombreux sentiers fleuris. Ils vous mèneront d’ailleurs vers de nombreux monuments à découvrir : des bunkers du Mur de l’Atlantique, des forts datant de l’époque romane… Pour une visite atypique, empruntez le train touristique ! Il s’agit d’ailleurs d’anciennes rames du métro londonien.
 
Pratique : Traversée avec la compagnie Manche Iles Express depuis le port de Diélette. Prévoir environ 1h de trajet. Renseignements auprès de l’Office de tourisme d’Aurigny.



Infos pratiques

Depuis octobre 2021, le passeport est obligatoire pour entrer au Royaume-Uni, il en va donc de même pour se rendre sur les îles anglo-normandes. Ainsi, majeurs comme mineurs devront justifier d’un passeport en cours de validité. Seule exception pour les groupes scolaires, qui peuvent s’y rendre avec leur carte d’identité en cours de validité. Pensez également à vérifier l’évolution des conditions sanitaires avant votre départ.

Les traversées peuvent se faire avec deux compagnies maritimes : Manche Iles Express et Condor Ferries. Manche Iles Express effectue des rotations vers Jersey, Sercq, Aurigny et Guernesey depuis Granville, Barneville-Carteret et Diélette. Les réservations peuvent se faire en ligne, ou à l’office de tourisme. Quant à Condor Ferries, les départs se font depuis Saint-Malo et Cherbourg. A noter que Manche Iles express est la seule à proposer des traversées vers Aurigny !
Imprimer la fiche

Retour à la liste

Guide touristique 2022 

         

L'Agenda de l'été 

  



 

En images